Et si… vous donniez un peu de votre lait ? © Stocklib


La demande semble incongrue, mais votre lait peut servir à nourrir les 10 000 nouveau-nés qui naissent chaque année prématurément.  


Les enfants nés prématurément ont besoin du lait maternel pour se développer et diminuer le risque d’infections.

En attendant que leurs mamans aient leur propre montée de lait ou lorsque celles-ci ne peuvent ou ne souhaitent pas allaiter, ce lait maternel leur est fourni par des lactariums.

Or, ces derniers sont dépendants des dons que les jeunes mamans peuvent leur faire. La seule Ile-de-France a ainsi besoin de 6000 litres de lait maternel par an. L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a d’ailleurs failli souffrir de pénurie cet été.

Si vous souhaitez faire don de votre lait, c’est très facile. Il suffit de vous adresser au lactarium de  votre région. Il vous fournira tout l’équipement nécessaire pour collecter le lait. Vous devrez ensuite remplir l’équivalent d’un petit biberon par jour et le congeler. La collecte est effectuée tous les quinze jours.

Pour connaître l’adresse d’un lactarium, vous pouvez vous adresser à votre service de maternité ou consulter le site de l’Association des lactariums de France (ADLF).

Pour en savoir plus :

Association des lactariums de France (ADLF) :
http://sdp.perinat-france.org/ADLF/lactariums_adlf.php