La fin de la vignette

A partir du 1er juillet, les vignettes autocollantes ne figureront plus sur les boites de médicaments. La raison ? Elles n’ont plus leur utilité avec l’informatisation des circuits de remboursement.

C’est une page qui se tourne car, désormais, nous pouvons dire adieu au temps où nous collions chaque vignette de médicaments sur le formulaire de soins de la Sécu pour pouvoir nous faire rembourser. Cet autocollant qui indiquait le prix et le taux de remboursement va en effet disparaître.

Il faut dire que cela fait un moment que la transmission des feuilles de soins se fait directement par informatique chez le pharmacien.  Du coup, la vignette était un peu inutile. Comme on l’explique au ministère de la Santé : la vignette, cette « spécificité française (...) est source de complications administratives et techniques, et s’avère surtout superflue » car tous les médicaments disposent aujourd’hui d’un code permettant sa traçabilité.

Mais comment, nous patients, saurons-nous le prix et le taux de remboursement de nos médicaments ? D’autant plus que cette information au préalable est tout de même obligatoire.  Elle figurera toujours sur le ticket Vitale imprimé par la pharmacie au dos de l’ordonnance lorsque nous achetons nos médicaments.

De plus, le pharmacien disposera de plusieurs outils pour remplir son obligation :

  • - l’étiquetage,
  • - un catalogue (papier ou électronique)
  • - le site d’information sur les médicaments mis en place par le gouvernement (voir le lien ci-dessous). Pour l’instant, inutile d’essayer. Si le site est opérationnel, la base de données ne l’est pas encore. Bonne nouvelle cependant : la base sera également disponible en version mobile.

Une gymnastique pas forcément évidente pour tous les consommateurs, notamment les personnes âgées, mais à laquelle il faudra s’habituer.

Pour en savoir plus : www.medicaments.gouv.fr